A Madagascar


 

A Madagascar

En 2014, on estime le nombre d’adoptants autour de 10.000 à 15.000 paysans pour un total de l’ordre de 6.000 ha. Il s’agit de diffusions des projets achevés (BV LAC, BVPI/SEHP, PLAE, AD2M, COGESFOR, TAMS) ou de projet en cours (Projet SOA dans l’Androy, BVPI BM…). Toutefois, il est important de noter qu�������il n’y a pas eu de recensement global de la diffusion spontanée. A ce niveau, des initiatives de maintien du suivi des paysans montrent le maintien d’une dynamique de mise en œuvre des pratiques d’AE et AC avec des systèmes adoptés par les agriculteurs.

Le potentiel de diffusion de l’AC à Madagascar se trouve dans le Moyen Ouest où il y a de vastes surfaces, au Lac Alaotra (sur tanety, baiboho et rizières à mauvaise maitrise de l’eau), dans le Sud Est avec des pratiques d’agroforesterie et de gestion des biomasses plus proches de l’Agroécologie, dans les zon


© copyright 2017 GSDM