De nouveaux formateurs spécialisés en Agroécologie et Agriculture de Conservation pour répondre aux besoins en compétences

images (2)LOGO GSDM copielogo Afd internet

 

Madagascar dispose d’un potentiel insuffisamment exploité: disponibilité de terrains agricoles et de ressources hydriques, une grande biodiversité, et une population rurale jeune et dynamique. Le développement du capital humain en passant par l’intégration de la Formation Agricole et Rurale dès l’école primaire constitue un des leviers du développement économique du pays. De ce fait, le Ministère de l’Agriculture, via la Direction de la formation agricole et rurale a mis en place un dispositif de formation aussi bien pour répondre aux besoins en compétences que pour valoriser les acquis pour une bonne gestion des exploitations agricoles.

Depuis les années 2012 et 2013, le Ministère de l’Agriculture s’est lancé dans un processus de rénovation du dispositif national de la Formation Agricole et Rurale au travers de la Stratégie Nationale de Formations Agricoles et Rurales (SNFAR) approuvée par le gouvernement en avril 2012. Il s’agit d’une rénovation de la formation des jeunes sur le métier d’agriculture aussi bien au titre d’exploitant que de technicien.

Intégré dans ce processus de rénovation, et pour répondre aux défis actuels du développement rural et de protection des ressources naturelles, le GSDM Professionnels de l’Agroécologie, en concertation avec le Ministère de l’Agriculture, s’est engagé dans l’écriture du référentiel de spécialisation du conseiller en Agriculture de Conservation et Agroécologie. En effet, la formation professionnelle dans le domaine de l’Agroécologie et l’Agriculture de Conservation s’avère un besoin fondamental, à l’échelle nationale face au constat d’insuffisance de ressources humaines dans le domaine et la nécessité de plus de production dans un contexte de dégradation des ressources naturelles, de changement climatique, d’augmentation de la pression démographique et d’insécurité alimentaire dans le pays. Un certain nombre d’intervenants et de professionnels a été associé dont des Ministères, des centres et établissements de formation agricole et rurale, des Projets et ONG, des opérateurs de développement rural, des consultants, ….

Actuellement, le document du référentiel du certificat de spécialisation est finalisé et disponible. Des formateurs ont été formés pour assurer la formation des conseillers agricoles dans le cadre de ce nouveau référentiel de certificat de spécialisation en Agroécologie et Agriculture de conservation.

Aussi, après presque une année de formation théorique et pratique allant de septembre 2014 à mars 2015, 18 formateurs issus de trois Etablissements et d’un Centre de formation agricole et rurale à savoir l’EASTA Ambatobe, l’EASTA Iboaka Fianarantsoa, l’IST Ambositra et le CEFFEL Antsirabe ont reçu le mercredi 17 juin 2015 au CNEAGR Nanisana leur attestation de « Formateur en Agroécologie et Agriculture de Conservation ».

image002image014

image016image018

Par ailleurs, concernant cette rénovation du dispositif national de la Formation Agricole et Rurale, le Ministère de l’Agriculture dans le cadre du SNFAR a formé 14 formateurs de formateurs sur le référentiel national de diplôme de formation agricole et rurale, aux métiers « d’Exploitant Agricole ». Ces grands formateurs ont également reçu leurs attestations le même jour.

image004image006

image008image009

La cérémonie de remise des attestations a été honorée par la présence du Ministre de l’Agriculture, du Conseiller Economique auprès de la Présidence de la République Malgache, du Secrétaire Général de la Région Analamanga, de la Représentante de l’Agence Française de Développement, du Chargé de programme pays FIDA à Madagascar, ainsi que de nombreuses hautes personnalités.

image012image020

                                                                   Pour plus d’informations, veuillez contacter le GSDM

Antananarivo, le 29 juin 2015

Mireille RAZAKA, Responsable communication GSDM

 

Dans: Nouvelles

Tags:

© copyright 2017 GSDM