Une étape réalisée pour le GSDM dans le cadre de la mise à l’échelle des techniques Agroécologiques à Madagascar

images (2)LOGO GSDM copielogo Afd internet

 

Le GSDM, Professionnels de l’Agroécologie, a évolué depuis presque 10 ans dans l’optique de promouvoir à plus grande échelle les techniques agroécologiques en vue d’une agriculture durable face aux enjeux de l’insécurité alimentaire et du changement climatique.

Avec l’appui du Ministère de l’Agriculture, et l’appui financier de l’Agence Française de Développement, le GSDM est intervenu dans plusieurs zones agroécologiques. Durant ces années, il y a eu des difficultés en termes de diffusion mais des résultats palpables ont été perçus notamment pour les agriculteurs qui ont pu maîtriser et s’approprier de ces techniques.

 Ce mois de juin 2015, le Concours AFD CMG 6011, composante « Appui National Agroécologie » a pris fin. Aussi, une cérémonie officielle de clôture a été organisée le 24 juin 2015 à l’hôtel Panorama en présence des autorités centrales, des partenaires techniques et financiers, ainsi que de nombreux acteurs impliqués pour marquer cet évènement.

 Rappelons brièvement les objectifs qui ont été fixés dans le cadre de cette composante « Appui National Agroécologie », à savoir:

  • L’intégration des techniques d’Agroécologie dans le développement rural et la protection des ressources naturelles ;
  • La valorisation des acquis techniques au travers des actions de coordination, de suivi-évaluation, de promotion et de formation ;
  • L’appui au changement d’échelle dans la diffusion

Par ailleurs, la diffusion des techniques agroécologiques devient l’affaire de tous, particulièrement de l’Administration étant donné la dégradation des ressources naturelles, notamment des sols, et la réduction considérable des récoltes aussi bien en quantité qu’en qualité face aux problèmes liés à l’insuffisance pluviométrique,  l’érosion, la gestion minière des sols et les feux de brousse répétitifs. C’est dans ce sens que l’Agroécologie a été proposée par le GSDM et ses partenaires.

Parmi les résultats de ce projet, un référentiel technique a été constitué. La mise en relation de la recherche et du développement a été également effective au travers des recherches thématiques d’accompagnement avec des acquis important. Des résultats significatifs en matière de formation ont été notés et matérialisés par l’élaboration du référentiel de certificat de spécialisation « conseiller agricole en Agroécologie/Agriculture de Conservation ou AE/AC ». Des acquis importants ont été aussi obtenus en matière d’intégration dans les  réseaux de développement et dans les différentes interventions. En outre, l’Agroécologie est actuellement intégrée et priorisée dans les politiques publiques, notamment dans les documents politiques à savoir le Plan National de Développement (PND), la Lettre de Politique Agricole (LPA) du Ministère de l’Agriculture et le Programme Sectoriel Agriculture, Elevage et Pêche (PSAEP).

Certes, les actions menées pour la diffusion de l’Agroécologie ont été considérables, mais beaucoup de chemins restent à faire face aux ambitions sur les objectifs de changement d’échelle au niveau national.

En ce qui concerne les voies et moyens techniques et financiers, une diversification de ressources est recommandée au GSDM.  Cependant, considéré parmi le premier promoteur de l’Agroécologie à Madagascar, l’AFD continuera son appui à l’Agroécologie dans un autre projet à venir, le Projet d’Appui à la Productivité Agricole à Madagascar ou PAPAM.

image002P1040537

image004image006

image008image009

image012image014image016 image018                       

                                                                               Pour plus d’informations, veuillez contacter le GSDM

Antananarivo, le 29 juin 2015

Mireille RAZAKA, Responsable Communication GSDM

 

 

 

                                                                       

 

 

 

           

 

 

 

 

Dans: Nouvelles

Tags:

© copyright 2017 GSDM