Réponses aux enjeux du développement agricole et de protection de l'environnement
Des écosystèmes cultivés résilients par rapport au changement climatique

Il y a 5 fichiers, taille totale 6,4 MiB avec 238 documents consultés.

De 1 à 5 sur 5 fichiers.

   

Climat et changement climatique

  RAPPORT DE MISSION DE RECONNAISSANCE ET DE DIAGNOSTIC DU PROJET SOHAVELO ASARA PROGRAMME EUROPEEN DE SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE DANS LES REGIONS SUD ET SUD-EST DE MADAGASCAR ASARA / AINA
» 1,5 MiB - 52 consulté(s) - 18 février 2020La mission de reconnaissance et de diagnostic a abouti aux principales conclusions suivantes : le projet SOAHAVELO, dans le district de Tsihombe travaille dans un milieu très difficile. La zone étant très sèche : en effet, selon les relevés locaux avec des techniques simplifiées, la pluviométrie annuelle ne dépasse pas 200 mm pour les deux premières campagnes du Projet et était très faible durant les 3 dernières années à dire d’acteurs. Les sols sont pauvres notamment sur le littoral et sur socle cristallin. L’effet d’El Nino 2015/2016 a aggravé cette situation entrainant des déplacements de population et de la famine. Parmi les actions du projet, les haies vives et les mini-forêts du Cajanus ont assuré en partie la sécurité alimentaire pour quelques paysans qui les ont bien maîtrisées. De même, les puits installés par l’UNICEF et les cantines scolaires du PAM ont été d’un grand secours pour la population. Ces conditions extrêmes ont bien démontré les performances de certaines espèces utilisées en agroécologie en couverture végétale ou en brise-vent : Pois d’Angole, mucuna, dolique, konoke, niébé et les plantes à tubercules, essentiellement la patate douce et le manioc. Ce sont souvent les variétés locales qui performent le mieux. Pourtant les espèces bien connues pour leur performance en zone sèche dans le Sahel comme le mil et le sorgho ne sont pas visibles dans le paysage. Des expérimentations ont toutefois été menées dans quelques champs écoles au cours de la campagne 2014-2015 mais le résultat n’a pas convaincu les paysans et les actions n’ont pas été poursuivies en deuxième année.

  BULLETIN AGROMETEOROLOGIQUE Valable pour la période Octobre-Novembre-Décembre 2019 Région : Vakinankaratra
» 1,6 MiB - 42 consulté(s) - 10 février 2020BULLETIN AGROMETEOROLOGIQUE Valable pour la période Octobre-Novembre-Décembre 2019 Région : Vakinankaratra Convention N°15/2019/CONV/GSDM entre le Service Régional de la Météorologie de Vakinankaratra et le GSDM, Professionnels de l’Agro-écologie, dans le cadre du projet MANITATRA 2

  BULLETIN AGROMETEOROLOGIQUE Valable pour la période Janvier-Février-Mars 2020 Région : Vakinankaratra
» 672,7 KiB - 21 consulté(s) - 10 février 2020BULLETIN AGROMETEOROLOGIQUE Valable pour la période Janvier-Février-Mars 2020 Région : Vakinankaratra Convention N°15/2019/CONV/GSDM entre le Service Régional de la Météorologie de Vakinankaratra et le GSDM, Professionnels de l’Agro-écologie, dans le cadre du projet MANITATRA 2

  BULLETIN DE PRÉVISION CLIMATIQUE SAISONNIÈRE AOÛT 2017
» 710,4 KiB - 45 consulté(s) - 7 février 2020L’ensemble des trois derniers mois Avril-Mai-Juin 2017 a été marqué par des précipitations abondantes sur les régions ANALANJIROFO, ATSINANANA et la partie sud de DIANA et de SAVA. Tandis que les régions SOFIA, la partie Nord des régions DIANA, SAVA et ALAOTRA MANGORO ainsi que les versants orientales des régions VATOVAVY FITOVINANY, ATSIMO ATSINANANA et ANOSY ont reçus des précipitations inférieures à la normale. Ailleurs, les précipitations observées sont au voisinage des valeurs normales saisonnières à légèrement supérieures. D’autre part, le territoire malgache a généralement constaté des températures plus chaudes que les normales saisonnières depuis ces périodes écoulées.

  Les tendances climatiques et les futures changements climatiques à Madagascar 2019
» 2,0 MiB - 78 consulté(s) - 7 février 2020De par sa position géographique et sa situation socio-économique, Madagascar est encore vulnérable aux impacts négatifs des changements climatiques engendrés par le réchauffement climatique du fait de sa faible capacité d’adaptation et de résilience. Dans le cadre de sa mission, la Direction Générale de la Météorologie joue un rôle essentiel comme fournisseur d’informations et prestataire de services climatologiques pour améliorer l’adaptation et la résilience des secteurs clés de développement face au changement climatique. Les tendances climatiques actuelles et futures font partie des informations que tout Service Météorologique National doit fournir régulièrement aux décideurs et au public. Cet ouvrage sur Les tendances climatiques et les futurs changements climatiques à Madagascar donne l’état des connaissances actuelles sur l’évolution observée du climat à Madagascar et les changements futurs auxquels nous devrions s’attendre suivant deux scénarios d’émissions globales de gaz à effet de serre. Les résultats présentés dans cette publication sont tirés d’une étude réalisée en collaboration avec le Regional Integrated Multi-Hazard Early Warning System (RIMES) avec l’appui financier de la Banque Mondiale à travers La Cellule de Prévention et Gestion des Urgences (CPGU). L’étude a utilisé les techniques les plus récentes en matière d’élaboration de projections climatiques permettant d’obtenir des informations à l’échelle régionale pour la prise de décision nécessitant l’intégration de la dimension climat et changement climatique.