Huit agents du Ministère de l’Education Nationale formés en Agro-écologie

LOGO_MPAEindexLOGO GSDM HD

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités liées à l’intégration de l’Agro-écologie à travers des  activités parascolaires dans les 6 collèges pilotes du Vakinankaratra, huit agents du service de l’Office de l’Education de Masse et du Civisme(OEMC) auprès du Ministère de l’Education Nationale ont bénéficié d’une formation/information et sensibilisation en Agro-écologie la semaine du 24 juillet 2017. L’OEMC est un service du Ministère de l’Education Nationale qui se charge de l’Education Environnementale, en lien avec l’Education au Développement Durable. La formation s’est déroulée au CNEAGR Nanisana, suivie d’une visite sur terrain à Tsarazaza Imerintsiatosika (zone d’intervention du projet PROTANA) le jeudi 27 juillet. L’objectif de la formation consiste à mettre à la disposition de ces agents les connaissances requises pour leur permettre d’effectuer un suivi régulier du processus d’intégration de l’Agro-écologie auprès des établissements bénéficiaires.  La formation a été dispensée par les agronomes formateurs du GSDM dont ci-dessous les principaux thèmes exposés :

  • Enjeux et défis de l’agriculture actuelle
  • Logiques et principes de l’agriculture conventionnelle
  • Principes et définitions de l’Agro-écologie
  • Comment pratiquer l’Agro-écologie ?
  • Quelles sont les bonnes pratiques agricoles ?
  • Comment gérer durablement le sol ?
  • Gestion de la matière organique du sol
  • Lutte contre les bio-agresseurs et les ravageurs de cultures
  • Gestion de l’eau
  • Apprentissage des différentes zones Agro-écologiques
  • Agriculture de Conservation (AC)
  • Les systèmes de culture en AC

Lors de la visite sur terrain, quelques paysans encadrés par le projet PROTANA ont participé à l’échange. Leurs principales cultures se focalisent sur les cultures maraichères et fruitières. Pour produire mieux en quantité et en qualité, ils utilisent des bonnes pratiques agricoles telles que le paillage, la mise en place de haies vives,  l’agroforesterie et la production locale de biofertilisant liquide pour lutter contre les bio-agresseurs et les ravageurs de cultures.

Les agents de l’OEMC ont été satisfaits de la formation tant sur le plan organisationnel que sur le contenu. A plus long terme, leur objectif consiste à introduire l’Agro-écologie dans les programmes scolaires. Dorénavant, ils connaissent le package technique et ont proposé de concevoir avec le GSDM les différents supports pédagogiques à utiliser pendant la formation des enseignants et le transfert de connaissance auprès des élèves.

20684251_1499118400147532_1224310221_oP1070321

P1070347P1070362

P1070370P1070373

P1070393P1070405

                                                                                     Pour plus d’informations, veuillez contacter GSDM

Antananarivo, le 07 Août 2017

Mireille RAZAKA, Responsable communication

Dans: Nouvelles

Tags:

© copyright 2017 GSDM