La délégation du COMESA visite les réalisations du GSDM

Sary logo GSDMlogo Afd internetcomesa-logo

 

Pour atténuer les effets du changement climatique et améliorer l’insécurité alimentaire à Madagascar, le GSDM, avec le soutien de l’Agence Française de Développement et le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, a reçu un appui financier du COMESA dans le cadre de la mise à l’échelle de la diffusion des techniques agroécologique dans le Moyen Ouest et le Sud Est. Le projet s’intitule« MANITATRA » qui signifie étendre ou mettre à l’échelle. Le GSDM s’est donc fixé un défi, celui de promouvoir l’adoption des techniques agroécologiques et/ou des systèmes résilients aux changements climatiques, garantes d’une agriculture durable. Pour marquer le démarrage du projet dans le Moyen Ouest, une cérémonie officielle s’est tenue le 15 décembre 2014 à la Résidence sociale d’Antsirabe en présence des autorités centrales et locales.
Dans le cadre du suivi de l’état d’avancement du projet Manitatra, le GSDM a eu l’immense honneur de recevoir la visite de la délégation du COMESA à Madagascar. Cette délégation était composée de Monsieur CHIKAKULA Miti (en charge du changement climatique et de l’approche genre au COMESA), et de Monsieur Julien RAZAFITSALAMA (Responsable Pays) les 16,17, 18 et 19 décembre 2014. Cette mission a eu comme principal objectif d’appuyer Madagascar dans l’élaboration du Cadre d’investissement public (Investissement Framework) dans l’Agriculture résiliente par rapport au changement climatique (Climate Smart Agriculture), mais aussi de connaitre l’état d’avancement du projet Manitatra. Ainsi, la délégation a rencontré Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural ainsi que d’autres hauts responsables. Elle a également profité de cette mission pour faire une descente dans les communes rurales concernées par le projet Manitatra pour rencontrer les paysans et visiter le Site IVORY.
La rencontre de la délégation du COMESA avec Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural a été une discussion à très haut niveau dans le domaine de l’Agriculture résiliente par rapport au changement climatique. Entre autres, le Ministre a insisté sur la nutrition, très importante dans certaines régions comme la haute Matsiatra, l’Amoron’i Mania et le Sud Est. La Délégation a indiqué que Madagascar a été choisi parmi les 4 pays, comprenant le Burundi, le Malawi et les Seychelles, pour être accompagnés dans l’élaboration du cadre d’investissement dans l’Agriculture résiliente par rapport au changement climatique et l’approche genre, un document qui sera soumis aux nombreux bailleurs de fonds potentiels dans ce domaine. Cette visite a été fortement appréciée par Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural qui a adressé au nom du Gouvernement Malgache ses vifs remerciements à la délégation du COMESA pour cet appui.
En ce qui concerne les visites du site et les rencontres avec les paysans, l’occasion a été donné à la délégation de constater sur place les réalités sur le terrain, de voir l’état d’avancement du projet ainsi que les moyens déployés dans le cadre de la mise en œuvre du projet. La Délégation apprécie la méthode de diffusion « paysan à paysan » et félicite le GSDM pour cette stratégie très efficace. Néanmoins, il a été évoqué qu’un grand effort de sensibilisation doit être fait car la plupart des paysans leaders visités sont des vieux adoptants. Certes, leurs parcelles sont d’excellents exemples de sites de formation pour ses pairs mais ils nécessitent encore des encadrements pour bien maîtriser les techniques agroécologiques. La délégation a été impressionnée par les réalisations en reboisement avec l’Acacia mangium (400.000 plants chez les pépiniéristes) ainsi que la contribution du projet Manitatra dans l’appui au secteur privé notamment la collaboration avec les 19 pépiniéristes des 4 communes rurales concernées. Au final, la délégation a proposé qu’à part les qualités des recherches dans le site Ivory, des recherches en milieu paysan doivent être renforcées en vue d’une agriculture durable.
Nonobstant les différentes remarques et propositions de la délégation du COMESA concernant le projet Manitatra, les objectifs de la mission ont été atteints et les visites se sont bien déroulées. Pour la suite, il y aura un nouvel appel à proposition du COMESA en février 2015 et le GSDM bénéficiera d’un appui dans l’élaboration de sa proposition.

4web photo 3

web photo4web photo 2

photo web 1ggggg

                                                                              Pour plus d’informations, veuillez contacter GSDM
Antananarivo, le 29 décembre 2014
RAKOTONDRAMANANA, Directeur Exécutif GSDM

Dans: Nouvelles

Tags:

© copyright 2017 GSDM