L’Intégration de l’Agro-écologie dans la formation de base est désormais acquise à travers la convention de partenariat établie entre le Ministère de l’Education Nationale et le GSDM

LOGO_MPAELOGO GSDM HDindex

L’intégration de l’Agro-écologie dans la formation de base a pour objet de constituer un outil de plaidoyer national en Agro-écologie pour son intégration dans le système éducatif national. En raison de la prise en compte de l’Agro-écologie dans les politiques publiques  (PND, PMO, LPA, PSAEP/CAADP, PNA…), les réflexions sur son intégration dans tous types de formation ont été soulevées lors des évènements organisés par le GSDM, en particulier lors du Symposium national d’octobre 2010 à l’hôtel PANORAMA et de la Journée Agro-écologique du 26 Mars 2015 dans le Moyen Ouest du Vakinankaratra où le représentant du COMESA a insisté sur la nécessité de former les futurs paysans. Un document de « Concept note » a été ainsi rédigé pour définir les principales orientations de la phase pilote visant l’intégration de l’Agro-écologie dans la formation de base. Cette phase de conception a été menée  en étroite collaboration avec l’Office de l’Education de Masse et du Civisme (OEMC), en charge de l’éducation environnementale et du développement durable au sein du Ministère de l’Education Nationale (MEN), et avec le WWF, membre du GSDM qui a eu des expériences dans ce domaine en environnement.

La signature de la convention de partenariat entre le GSDM et le Ministère de l’Education Nationale dans le cadre de la « Consolidation de la formation au niveau collège à travers l’intégration de l’Agro-écologie » a été ainsi effectuée ce 22 février 2017 au Ministère de l’Education Nationale Anosy. Cette convention relate les engagements des parties prenantes dans la mise en œuvre de la phase pilote à réaliser au niveau de 6 collèges publics et privés se trouvant dans la région du Vakinankaratra, zone du projet PAPAM. La phase pilote s’étalera sur 2 ans dont une année préparatoire (2017) et une année de mise en œuvre (année scolaire 2017-2018).

Après la cérémonie de signature, le Ministre de l’Education Nationale a tenu à remercier vivement à travers son allocution les dix (10) organismes et entreprises intervenants dont l’Association Secours Populaire Français, Focus Development Association, le Lions Club Ilohasina, l’ONG Ilontsera, The Blessing Covenant Entreprise, le GSDM « Professionnels de l’Agro-écologie », l’Ecole Normale Supérieure d’Antananarivo (ENS), l’Association Vondrona Miralenta ho an’ny Fampandrosoana Entraide pour le Développement durable, l’Association Za Malagasy tsy manaiky fanandevozana et le Système des écoles associées de l’UNESCO et Club UNESCO de la Commission Nationale Malgache). Il a tenu également à souligner que l’effort de chacun, même petit, contribue favorablement à l’atteinte des objectifs sur le renforcement du système éducatif national. Au terme de son allocution, il a attiré l’attention de l’assistance par une brève réflexion : « à Madagascar, 6  millions d’élèves sont répartis dans 30 000 établissements, rassemblons nos efforts pour qu’ils aient un avenir meilleur tout en étant dans un environnement sain et durable ».

MEN et DE GSDMMEN

MEN et Equipe GSDMOEMC et Equipe GSDM

                                                             Pour plus d’informations, veuillez contacter le GSDM

Antananarivo, le 22 février 2017

Mireille RAZAKA, Responsable communication GSDM

Dans: Nouvelles

Tags:

© copyright 2017 GSDM